Peut-on se faire rembourser un colis ?

En tant que consommateur, vous disposez de plusieurs droits que le vendeur doit respecter après votre transaction. En effet, il existe quelques lois encadrant les ventes en ligne pour protéger au maximum les acheteurs face aux divers malentendus qui peuvent se produire. Par exemple, si vous demandez le remboursement d’un colis, il faut savoir dans quelle situation ce serait possible. Dans tous les cas, il est nécessaire d’entreprendre les démarches auprès du vendeur. Tour d’horizon.

Rupture de stock après la passation de la commande

Si la date d’approvisionnement du fournisseur n’a pas encore été définie clairement, le client est en droit d’annuler sa commande. Il devra dans ce cas être mis au courant de la situation afin qu’il puisse décider de conserver ou non sa livraison. Le consommateur peut également consulter les conditions générales de vente affichées sur le site du marchand pour voir les options possibles pour les ruptures de stock. Par la suite, il devra proposer un délai de livraison, 2 semaines par exemple. Au-delà de ce délai, s’il n’a toujours pas reçu son colis, il peut demander son remboursement. L’annulation de la commande se fait automatiquement dans le cas où la rupture de stock est définitive. Le commerçant dispose alors de 15 jours maximum pour rembourser un colis.

Erreur de commande ou insatisfaction client

Vous avez exactement 14 jours pour retourner un article qui ne vous convient pas pour réclamer un remboursement. Les preuves de justification sont inutiles étant donné que cette option est encadrée par la garantie « satisfait ou remboursé » de chaque enseigne de vente. Les démarches pour effectuer les retours sont toujours indiquées par le vendeur. En revanche, les justificatifs d’envoi doivent être gardés en cas de besoin. La plupart du temps, les frais de retour sont à la charge du client. Rares sont les vendeurs proposant un retour gratuit à leur acheteur. Cependant, certains produits ne sont pas éligibles à cette garantie comme les produits alimentaires et les commandes sur mesures. Vous avez le droit de les tester, mais la reprise n’est pas envisageable. Une erreur de commande peut aussi bénéficier d’un remboursement. Le commerçant doit impérativement rembourser un colis si la faute vient de lui.

Retard de livraison par le transporteur

Lorsque vous suivez de près votre livraison par l’intermédiaire de l’espace client en ligne, vous obtenez tous les détails concernant l’acheminement de votre colis. Si ce dernier stagne sur une étape de la livraison, vous êtes en droit d’imposer un délai au vendeur pour la réception de celui-ci. Si ce délai n’est pas respecté, et que le colis est toujours bloqué quelque part après quelques jours, vous pouvez annuler la commande. L’enseigne devra vous rembourser dans les 14 jours ouvrés qui viennent. Également, si vous ne désirez plus réceptionner votre commande, il est possible de refuser le colis à la livraison pour ensuite obtenir un remboursement une fois qu’il est dans les locaux du fournisseur.

Logistique et stockage, comment s’en sortir ?
Logistique et stockage, comment s’en sortir ?